Plus de peur que de mal.
La scène  s’est déroulée à  12h heure de Moroni.
Selon nôtre confrère Ali Tamou Soilih, qui était sur place, cette scène ressemble à une scène de guerre. C’était une petite maison dans laquelle s’effectue des petits commerces ambulants. En trois minutes, le rafale se battait et dévaster avec des dégâts énormes. C’est ce que raconte le journaliste Tamou. On compte deux voitures défigurées, et des câbles  de haute tension de la MA-MWE endommagées. Il précise également que le secteur est privé d’électricité. Les techniciens de réseau de la société comorienne de l’électricité sont à  pieds d’oeuvre pour  rétablir le courant.
Heureusement aucun blessé n’est a déplorer.
Ortega Abdou Hassani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.