Un désaccord qui opposait des pêcheurs de Bangoi Kouni et de Mitsamihouli. Selon une personne originaire de Bangoi, on déplore 3 pêcheurs de Mitsamihouli pris en otages, retenus avec leur vedette par leur collègues de Bangoi. Par contre les deux chefs de village de Bangoi ont directement informé la gendarmerie pour venir en toute urgence procéder à la libération des 3 otages. Dans une vidéo publiée sur Facebook, le jeune homme confirme que les pécheurs de Mitsamihouli ont été interdit d’utiliser les filets comme moyen de pêche dans les eaux de Bangoi. Ces derniers n’auraient pas voulu respecter les consignes de leur collègues de Bangoi kuni . Ce matin les deux parties se sont affrontées en pleine mer. Heureusement, cet affrontement n’a fait qu’ un blessé léger, touché au dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.