« J’ai ordonné le procureur de la république et le procureur général d’ouvrir une enquête contre l’avocat du barreau de Moroni qui a critiqué la justice en disant je cite  » c’est une mascarade de la justice « . Mais aussi le procureur devrait diligenter une enquête contre le journal indépendant qui a écrit ce titre  » le verdict de la honte « .

Tels sont les propos du ministre de la justice de l’Union des Comores Oustadh Mohamed Ousseini. Il a tenu ces propos cet après midi dans un point de presse qui a eu lieu ce jeudi 20 décembre 2018 dans son ministère à Moroni. Le garde de sceaux est aller jusqu’à qualifier ces propos d’outrage à la justice.
Voilà pourquoi d’autres voix s’élèvent pour dénoncer la dictature . Il suffit de critiquer une décision de la justice ou du gouvernement pour se retrouver derrière les barreaux.
Et dans tout cela, ils continuent de nous faire chanter une justice indépendante. Dans ce point de presse, Mohamed Ousseini a pris le soin de féliciter les juges de la cour de la sûreté, mais aussi il a rendu hommage aux forces de l’ordre et certains avocats d’Anjouan qui ont assisté leur clients lors du procès à Ndzouani, contrairement aux avocats de Ngazidja qui n’ont pas voulu assister leur clients en claquant la porte.

@OrtegaLive

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.