Une quarantaine des citoyens étrangers dont des indiens sont arrêtés à la sortie de la prière de vendredi à Moroni.

Selon notre source qui a requis l’anonymat, ils sont tous arrêtés par les PIGN parce que que ils sont de Chiites . Leur lieu de culte se trouverait dans une maison privée, juste à côté de la mosquée de l’assemblée nationale. Alors comment peut-on procéder à une arrestation dans une résidence privée, parce que des gens font la prière de leur façon ?

On peut comprendre pourquoi on a interdit les 8 Rakaan du taraweh, une prière facultative devenue objet à répression. Cette débandade d’obédience wahabite imposée prouve ce que d’aucuns appelle la dictature tout azimut.

Ortega Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.