La diaspora comorienne est formidable !

Elle a confirmé hier son divorce définitif avec le régime dictatorial du colonel Azali. Partout en France (et dans certains pays comme le Sénégal) les Comoriens ont manifesté contre les fraudes électorales honteuses, contre les tortures dans les prisons et contre la terreur instaurée depuis deux ans par un régime qui a peur de l’expression libre de son propre peuple.

C’est du jamais vu en France, jusque-là les manifestations politiques réunissaient au maximum 300 personnes, aujourd’hui on parle de plusieurs milliers de manifestants. Avant, les Comoriens ne manifestaient qu’à Paris et Marseille, hier on a vu des manifestations dans des villes comme Nantes, Nice, Le Mans… Face aux nombreuses insultes d’Azali et de ses proches à l’encontre des membres de la diaspora, les Comoriens de l’extérieur répondent simplement : « DÉGAGE ». Quand on sait le lien indéfectible existant entre ceux qui sont restés au pays et ceux qui sont à l’extérieur, on devine par le succès de ces manifestations l’état d’esprit des Comoriens de l’intérieur qui, sans la répression actuelle, auraient balayé un gouvernement qui a perdu toute légitimité et toute légalité.

Marseille :

Lyon :

PARIS :

Sénégal :

Nantes :

Nice :

Réunion :

Mahamoud Ibrahim

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *