Impôts à Anjouan: Sarko hausse le ton et menace,

« TSISINA MPESA ZAHOIGNISIZA WANDRU ».

Après un mois et demi qu’il a pris ses fonctions à la tête de l’administration d’impôts de Ndzouani Djaffar Salim vient de convoquer la presse ce mercredi 12 décembre à Mutsamudu pour dresser un bilan de ses activités. Dans son speech le directeur des impôts à été très sévère avec certains comoriens d’Anjouan, et des pratiques des ses prédécesseurs.

Selon lui il veut instaurer une rigueur et des transparences dans ses fonctions. La deuxième partie de sa présentation, le surnommé SARKOZY n’a eu froid aux yeux quant aux dénonciations des comoriens qu’il les traitent des mendiants se présentant chaque matin dans son bureau et même dans sa résidence pour lui demander de l’argent.

« Durant un mois et demi que je suis à la tête de cette direction, je n’ai pas une vie privée » , je ne dors pas, je ne mange pas, même le temps de faire la prière « . Du matin au soir, de chez moi au bureau, je suis envahi par des hommes et femmes qui en cortèges pour venir me demander de sommes d’argent ».

Ce directeur très en colère a lancé un avertissement à ceux et celles qui ont cet habitude de faire la queue, pour demander de sous.

C’est fini la récréation.

 » Si tu te lèves tôt le matin, tu peux aller à la mer pour pêcher ou bien au champs pour cultiver au lieu de venir dans mon bureau pour me demander d’argent « .

Avant de terminer son point de presse, il a pris quelques minutes pour vanter la transparence qu’il veut instaurer. Il a même fait savoir qu’il perçoit un salaire de 1000 €. Il ne peut pas voler d’argent car son salaire lui suffit largement dit-il. On a fait un tournant, on a opéré un virage. Ici ce n’est pas une maison de charité, ici on ne fait pas du social, on ne fait pas de l’humanitaire…dit-il.

Avant de conclure son speech le nouveau patron des impôts de l’Île à lancer un défis aux commerçants d’Anjouan qu’ils veuillent ou pas ils vont payer leurs impôts .

« Il est inconcevable qu’il y a des impayés qui datent de 2014-2015….. Nous sommes désormais sur le terrain pour récupérer cet argent de gré ou des forces ».

Enfin le DGI, il dit qui il a fait un chiffre d’affaires de 153 millions de novembre 2018 contrairement a ses prédécesseurs qui n’ont fait que 53 millions en novembre 2017.

#OrtegaLive

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.